Le Musée Cernuschi s’est refait une beauté

Si on ne peut pas se rendre physiquement dans un musée parisien pour le moment, on peut en profiter pour préparer ses futures visites. Le 4 mars 2020, le Musée Cernuschi ouvrait à nouveau ses portes fermées depuis le 28 mai 2019, petite visite en ligne du musée asiatique !

Sans titre:Users:user:Desktop:buddha-525883_1920.jpg

L’histoire du musée

Ce temple des arts asiatiques est situé non loin de la place Monceau, dans le 8ème arrondissement de Paris. C’est à Henri Cernuschi que l’on doit le musée. En 1876, après un voyage en Asie de deux ans, ce financier également collectionneur, se fait construire un hôtel particulier donnant sur le parc Monceau. D’origine italienne, le célibataire commande à son architecte un hôtel à son image. Il vient tout juste de fonder la banque de Paris, qui deviendra la future BNP. Cernuschi souhaite que les lieux soient une maison-musée, il souhaite y installer plus de 5000 pièces et objets rapportés d’Asie. Il y expose ses curiosités et ses collections. L’hôte souhaite mettre ses collections à la disposition de tous, on peut visiter sa maison sur rendez-vous, Cernuschi faisant volontiers les visites. Emile Zola et Gustave Moreau sont des habitués.

Très vite, l’hôtel particulier attire, on reconnaît à Henri Cernuschi une certaine vision dans la mise en exposition de ses collections, la manière dont les objets sont exposés raconte une histoire, gommant les frontières géographiques entre les pays asiatiques. L’art devient un langage, sorte de lien entre diverses civilisations. A sa mort, Henri Cernuschi léguera son hôtel ainsi que ses collections à la ville de Paris. Le musée est inauguré en 1898. Après la seconde guerre mondiale, le musée connaît un renouveau et accueille les arts asiatiques vivants comme la calligraphie japonaise ou la peinture chinoise contemporaine. A partir de 1980, le musée accueille régulièrement des expositions venant de grands musées chinois.

Sans titre:Users:user:Desktop:china-649517_1920.jpg

Un nouveau souffle au Musée Cernuschi

Fermé pour travaux depuis mai 2019, le musée n’a pas chômé ! Les visiteurs auront l’agréable surprise de découvrir un décor aux teintes rouges qui remplacent l’ancien gris et le beige. Cette couleur rouge était la couleur originelle qu’arborait l’hôtel particulier à sa création au XIXème siècle. Le parcours muséographique a été repensé pour mieux mettre en avant les collections permanentes et temporaires. De nombreux objets, jusque là non exposés, sont désormais visibles. Le parcours de visite est chronologique. Le visiteur découvre la collection initiée par Cernuschi puis traverse l’histoire de différentes dynasties chinoises à travers les arts, la visite est ponctuée de moments consacrés à d’autres pays et cultures, Corée, Japon et Viêtnam ont leur place. A la fin du parcours, le visiteur découvre une salle des peintures présentant une cinquantaine d’œuvres d’arts graphiques. Les collections ont été restaurées pendant ces 9 mois de travaux. Outils numériques et vitrines thématiques rendent la visite ludique et agréable. Les outils tactiles enrichissent l’expérience et répondent aux attentes des petits curieux. En automne 2020, les amateurs d’art japonais pourront admirer une exposition temporaire d’estampes japonaises ‘De Hiroshige à Kuniyoshi’.

Second musée d’art asiatique en France, le Musée d’art asiatique Cernuschi vous fera voyager à travers des bronzes archaïques, des céramiques, des statuettes funéraires ou encore son impressionnant bouddha de Meguro. A ne pas manquer !

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.