Président et financement du Grand Paris Express

Le conseil de surveillance de la SCP (Société du Grand Paris) a élu, vendredi 7 septembre, Patrick Braouezec. De même, Gilles Carrez a remis son rapport sur le financement des nouvelles lignes de métro.

Élection de Patrick Braouezec
Suite à la démission du maire Jean-Yves Le Bouillonnec en mars dernier, la Société du Grand Paris a élu Patrick Braouezec, président PCF de Plaine commune.
Lors de l’élection, les présidents des sept départements franciliens ont refusé de participer au vote. Le nouveau président s’est fait élire par les maires franciliens.

Rapport de Gilles Carrez
Le projet du Grand Paris Express était évalué à 25 milliards en 2009, Gilles Carrez a rendu un rapport à ce moment-là et a proposé de financer le projet via les entreprises et habitants franciliens à hauteur de 500 millions par an, permettant de souscrire les emprunts nécessaires pour financer le réseau.
Malheureusement, en 2017, la Cour des comptes évaluait le projet à 38,5 milliards €. Le Premier Ministre, Édouard Philippe, a demandé au député de revoir le mode de financement du projet et a rendu ce nouveau rapport suite à l’élection de Patrick Braouezec.

Ce nouveau rapport prévoit :
– 150 millions €, via principalement une augmentation de la taxe sur les surfaces de bureaux ;
– Hausse de la taxe « Grand Paris » et indexé sur l’inflation permettant de générer 50 millions € ;
– Augmentation de la taxe de séjour pour générer 30 millions de plus ;
– Création du péage urbain au niveau de l’agglomération parisienne ou sur une base régionale plus large, sans plus de précision ;
– Le député souhaite inscrire dans la loi un plafond d’emprunt fixé à 35 milliards €.

Informations complémentaires
– 2 milliards € pour acheter le matériel roulant des lignes 15, 16, 17 et 18. Soit au maximum 900 voitures ou 188 trains ;
– 45 millions € pour financer le prolongement de LA Ligne 11 vers Rosny.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.