L’Île aux Cygnes

L’île aux cygnes est l’une des trois îles parisiennes, se trouvant entre le 15ème et le 16ème arrondissement.

Elle a la particularité d’être artificielle et fut construite en 1825 entre le 15e et 16e arrondissement. A l’origine, il y avait plusieurs îlots, aujourd’hui intégrés au 15ème, dont l’ancienne île aux cygnes, qui abritait des cygnes.

Pour l’exposition universelle de 1937 à Paris, l’île passe temporairement de 8.000 à 32.000 m² grâce à des pilotis, pour accueillir le « centre des colonies » françaises, et y installé entre autres un souk marocain.

Comme vous pouvez le remarquer, l’île n’est pas très large, elle fait à peine 11 mètres de large pour 890 de long. Son unique voie s’appelle évidement l’allée des Cygnes, plantée de 322 arbres de 61 variétés (en 2004).

Derrière moi se trouve le pont Rouelle, construit en 1900 pour l’exposition universelle, et désaffecté en 1937 puis remis en service en 1988 pour le RER C.

Comme vous pouvez le remarquer, la partie derrière moi, enjambe la Seine d’une seule portée, sur une arche métallique sans pile intermédiaire, ce qui est une variante du pont bow-string.


Pont Rouelle (variante du pont bow-string)

Cette Statue de la Liberté a été offerte par les américains de Paris pour remercier les français de ce cadeau magnifique.

Celle des États-Unis a été inauguré en 1886 et celle-ci en 1889 pour fêter le centenaire de la Révolution Française.

A l’origine, elle fait face à Paris, à l’Elysée, face à la Tour Eiffel qu’on est en train de construire en 1889.

Ce n’est qu’en 1937, lors de l’exposition universelle, que l’orientation fut inversée pour faire face à sa grande sœur de New-York.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.