Expo : Guerres secrètes

Qui n’a jamais eu envie d’incarner un agent secret comme James Bond ?
Grâce à l’exposition Guerres Secrètes, qui se tient jusqu’au 29 janvier 2017 au Musée des Invalides, elle permet de voir l’évolution des services secrets français, britannique et des USA du début de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à la fin de la Guerre Froide. En permettant ainsi de découvrir 380 objets et documents déclassifiés provenant de musées britanniques et de la DGSE.

Le visiteur se voit confronter à la « vrai vie » des agents secrets et celle de la fiction entre James Bond et OSS 117 (avec Jean Dujardin). Dans la réalité, plusieurs agents et services travaillent ensembles et les informations sont cloisonnées pour éviter toutes divulgations massives d’informations en cas de capture. Alors que dans la fiction, un seul agent réussi à réaliser sa mission et sauve le monde à lui tout seul.

L’exposition est séparée en deux parties, l’une concernant la Seconde Guerre Mondiale et l’autre, Seconde Guerre Mondiale et Guerre Froide.

Partie 1 : Seconde Guerre Mondiale
Dès l’entrée, le visiteur voit une réplique de la bombe A Little Boy (celle d’Hiroshima) et nous apprenons que des espions soviétiques l’avaient infiltré ce qui a permis à l’URSS de gagner plusieurs années de recherches.
Le visiteur voit certaines les techniques et manuels d’espions en vue de leurs formations.

Partie 2 : Guerre Froide
Dans cette partie, le visiteur peut voir deux machines Enigma, une original et une réplique français conçue sur des plans polonais. Nous voyons les moyens mis à disposition des agents de terrain lors de leurs missions.

Au fil du parcours, le visiteur est confronté entre la réalité et la fiction, par divers extraits de films, de panneaux entre le réel et la fiction.

Plus d’infos :
Musée des Armées, 129 rue de Grenelle, Paris 7e
Entrée entre 8,5€ (expo seule) et 12€ (expo et musée)
Du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017
Guerres Secrètes

Laisser un commentaire