Le 14 juillet 2020 à Paris

La cérémonie du 14 juillet est souvent très attendue à Paris et le public nombreux. L’édition de 2020, marquée par l’épisode de coronavirus et les restrictions sanitaires, s’est avérée particulière. Retour sur cette édition spéciale.

Sans titre:Users:user:Desktop:14-juillet-2020.jpg

Le défilé du 14 juillet, à huis clos

Pour des raisons sanitaires, le traditionnel défilé militaire du 14 juillet, qui a lieu sur les Champs-Elysées, n’a pas eu lieu cette année. A la place, une cérémonie, en comité restreint, s’est déroulée, Place de la Concorde. C’est la première fois, depuis la Seconde Guerre mondiale que les Parisiens sont privés de ce défilé. La cérémonie civile de cette année était statique, contrairement à l’an dernier où 4 000 militaires avaient défilé. Les soignants ont été mis à l’honneur avec un défilé du service de santé des armées. Un défilé aérien a également eu lieu dans le ciel parisien, avec la présence des avions A400M, qui ont réalisé les évacuations sanitaires lors de l’épisode de Covid-19. C’est devant leur écran de télévision que les Français étaient invités à assister au défilé et à la cérémonie. Le gouvernement avait annoncé, il y a plusieurs semaines, que la fête nationale serait dédiée aux soignants et héros du quotidien qui ont œuvré pendant la crise du coronavirus.

Le bal des pompiers annulé

A Paris, chaque année, les bals des pompiers accueillent des centaines de militaires, les pompiers sont également présents au défilé du 14 juillet. Cette tradition du bal des pompiers pourrait remonter à 1937 où, dans le quartier de Montmartre, quelques Parisiens, auraient suivi une troupe de sapeurs-pompiers qui rentraient à leur caserne. L’événement s’est ensuite généralisé avant d’être institutionnalisé dans tout le pays. En raison de la crise sanitaire actuelle, les casernes de pompiers parisiennes n’ont pas pu organiser de bals populaires cette année.

Sans titre:Users:user:Desktop:bal-pompiers.jpg

Le concert de Paris

Le concert a été maintenu et a eu lieu pour sa 8ème édition au pied de la Dame de fer. Cet événement est le premier grand concert européen de musique classique à avoir été maintenu. Il s’agissait également du premier concert de la Maîtrise et du Chœur de Radio France depuis le mois de mars dernier. Diffusé à 21h10 sur les ondes de France inter et sur France 2, l ‘événement rassemblait 65 musiciens. Le concert a été donné sans la présence du public, filmé, il a été suivi par de nombreux auditeurs et téléspectateurs. Les plus grands solistes internationaux ont rendu ce moment musical unique, sous la direction de la cheffe d’orchestre sud-coréenne, Eun Sun Kim. Les musiciens ont donné un fantastique concert de musique classique avant d’entonner la Marseillaise.

Le feu d’artifice

L’édition 2020 du feu d’artifice se voulait le symbole de la résilience de la capitale française. En temps normal, cet événement peut rassembler 500 000 personnes au pied du célèbre monument. Cette année, le feu était observable à distance uniquement. Dès 16h, les policiers avaient bloqué l’accès autour de la Tour Eiffel, du Champ-de-Mars, du Trocadéro et du pont d’Iéna. Malgré les recommandations du gouvernement à rester chez soi pour suivre l’événement depuis son balcon ou la télévision, des milliers de personnes s’étaient rassemblées dans les rues le 14 juillet dernier pour assister au feu d’artifice. Rappelons que les rassemblements de plus de 5000 personnes restent interdits, ce qui a obligé un grand nombre de villes à annuler le feu d’artifice cette année.

Sans titre:Users:user:Desktop:feu-artifice.jpg

La traditionnelle fête du 14 juillet, symbole de l’unité, a été réinventée pour son édition 2020. A l’issue de la cérémonie, le Président de la République, Emmanuel Macron, a donné une interview sur France 2, renouant avec un rituel politique : l’entretien annuel lors de la Fête Nationale.

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.