1900 : Paris accueille les Jeux Olympiques pour la première fois

Si Paris se prépare pour accueillir les Jeux Olympiques d’été 2024, la Ville lumière n’en est pas à sa première édition. Paris célèbrera les Jeux Olympiques d’été pour la troisième fois, bel hommage à notre célèbre français Pierre de Coubertin, fondateur du Comité international olympique.

Notez que les Jeux Olympiques de 1900 étaient bien différents de ceux que nous connaissons actuellement. Pour célébrer le nouveau siècle, les organisateurs avaient souhaité que les JO aient lieu en parallèle de l’Exposition Universelle de 1900. Les épreuves se sont étalées sur cinq mois, soit la même durée et les mêmes dates que celles de l’Exposition Universelle (14 mai – 28 octobre 1900). Ces Jeux Olympiques sont également une nouveauté pour les femmes : c’est la première fois qu’elles peuvent y participer. On trouvait des compétitions officielles ainsi que des jeux plus officieux qui n’ont plus leur place aujourd’hui comme le tir au pigeon, une compétition de montgolfières ou des épreuves de secourisme qui avaient lieu directement dans l’eau et dans les flammes.

Le sport, une discipline qui attire peu

Ces JO parisiens passent assez inaperçus, ils n’attirent que très peu, sont peu couverts médiatiquement, ignorés des politiques et à faible budget.

Pierre de Coubertin évoque la difficulté de réunir un public autour de compétitions sportives à l’époque, les vélodromes semblant être la seule maigre exception.  Il faut dire que l’attrait du public pour l’Exposition Universelle de 1900 est bien supérieur à celle de cette première édition parisienne des Jeux Olympiques tout juste rénovés. Coubertin se bat auprès des organisateurs de l’Exposition Universelle pour faire reconnaître la qualité olympique aux épreuves organisées un peu partout dans Paris. Ce statut olympique sera finalement tellement peu mis en avant que même beaucoup d’athlètes en compétition ignoreront jusqu’à leur mort qu’ils auront participé à une véritable épreuve des Jeux Olympiques !

L’Organisation des JO de 1900

Seuls dix-neuf sports sont en compétition pour cette première édition parisienne. On peut citer le water-polo, le tir, le tir à l’arc, la voile, le tennis, l’équitation ou encore l’athlétisme, l’aviron, l’escrime, le cyclisme, le golf, le football, le rugby, la natation et la gymnastique.  Le jeu de paume, la pelote basque, le criquet et le croquet qui étaient considérés comme des sports en compétition en 1900 ont été retirés des épreuves par la suite. Certaines épreuves concourues n’ont pas été considérées comme officielles par le Comité international olympique comme la pétanque, le cerf-volant, l’épreuve de sauvetage, la pêche à la ligne, le pigeon-voyageur, …). Plus de 58 000 participants sont dénombrés, cependant, selon le Comité international olympique, seuls 997 athlètes se sont affrontés lors d’épreuves. 24 pays participent à cette compétition et on compte la présence de 22 femmes qui participent aux épreuves. Parmi les pays en compétition, on peut nommer la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Allemagne, la Belgique, la Hongrie, l’Italie, les Pays Bas, …

La cérémonie d’ouverture n’existe pas encore en 1900, on peut simplement assister à un défilé des gymnastes dans le vélodrome de Vincennes.

Les lieux et épreuves remarquables

D’un point de vue sportif, ces JO restent remarquables. L’île de Puteaux reçoit les épreuves de tennis, les femmes, jouent en robes longues et chapeaux et se font particulièrement remarquées lors de cette épreuve. Les championnats de golf se disputent à Compiègne. Les Tuileries accueillent des concours d’épées.

La Seine accueillie l’épreuve de natation qui rencontre un beau succès et donnera l’occasion aux Australiens d’y introduire le crawl. Le vélodrome de Vincennes sera construit pour les Jeux Olympiques et accueillera épreuves de cyclisme et de gymnastique. L’escrime est l’un des sports vedettes de cette édition des JO et pas moins de 155 participants manieront l’épée, c’est le sport qui rencontre la plus grande participation internationale.  Bien des sports qui se pratiquent en équipes  regroupent des nationalités différentes au sein d’une même équipe. Les amateurs sont les bienvenus pour participer aux épreuves et régalent tout particulièrement le public.

Les Français en tête

Les Français remportent pas moins de 25 médailles d’or lors de ces épreuves et presque une centaine de médailles. Ces chiffres sont cependant à modérer puisque ce sont les seuls à participer à plusieurs épreuves.  Les femmes, qui peuvent participer aux épreuves pour la première fois, se font de belles places et l’Histoire retiendra quelques noms.

Si les épreuves des Jeux Olympiques de 1900 sont considérées comme un succès par les journalistes de l’époque, Pierre de Coubertin gardera, de cette première édition parisienne, un goût amer déclarant même « Malheureusement, s’il y avait un endroit au monde où l’on s’y montrât indifférent, c’était avant tout Paris ». Même si l’organisation laissait parfois à désirer entre les épreuves plus ou moins officielles, les lieux parfois éloignés de Paris, la participation aux mêmes épreuves des amateurs et des athlètes professionnels, cette édition des JO a tout de même permis aux Jeux d’exister jusqu’à nos jours.

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.