Les réservoirs d’eau de Paris

A Paris, il existe plusieurs réservoirs d’eau permettant la capitale en eau potable. Ces réservoirs ont pour but de remplacer l’alimentation en eau en provenance de la Seine devenant de plus en plus impropre par une eau de meilleure qualité.
Plusieurs réservoirs furent construit par Eugène Belgrand ingénieur général des Ponts et Chaussées et participe à la rénovation de Paris impulsée par Napoléon III et mise en œuvre par le Baron Haussmann, entre 1852 et 1870. Il conçoit aussi les égouts de Paris et les aqueducs de la Vanne et de la Dhuis

Réservoirs principaux d’eau
Il existe cinq réservoirs d’eau à Paris comprenant 1.161.000 m3 d’eau.
Ménilmontant : fut construit en 1865 par l’ingénieur Eugène Belgrand et alimente le nord et nord ouest de la capitale, grâce à ces 95.000 m3 d’eau. Il était alimenté par l’aqueduc de la Dhuis et aujourd’hui par les stations de pompage situées sur la Seine à Ivry-sur-Seine et sur la Marne à Joinville-le-Pont.
Les Lilas : fut construit en 1863 par l’ingénieur Eugène Belgrand et alimente le nord et de l’est de la capitale, grâce à ces 208.000 m3 d’eau.
Montsouris : fut construit, entre 1868 et 1873, par l’ingénieur Eugène Belgrand et alimente toute la partie sud de Paris, grâce à ces 202.000 m3 d’eau. Il était alimenté par les aqueducs de la Vanne et du Loing et les aqueducs d’Arcueil et de Cachan.
Située au dessus d’anciennes carrières, le réservoir fut donc consolidé avec 1.800 piliers pour le soutenir, à l’initiative par Octave Keller, futur Inspecteur général des carrières de la Seine.
Le réservoir est recouvert d’une pelouse pour pour maintenir fraicheur et humidité.

Détail de la lanterne principale du réservoir de Montsouris

L’Haÿ-les-Roses : fut construit en 1969 et alimentant le sud et sud-ouest de la capitale en eau, grâce à ces 230.000 m3 d’eau.
Saint-Cloud : fut construit en 1893 et alimentant l’ouest de la capitale en eau, grâce à ces 426.000 m3 d’eau.

Réservoirs secondaires
Belleville : réservoir secondaire construit lors des travaux Haussmanien mis en service en 1866 puis en 1919, deux châteaux d’eau furent construit pour remédier à la hauteur des immeubles avoisinants.
Hôpital Saint-Louis : construit au XVIIe siècle pour recueillir les eaux provenant des sources de la colline de Belleville.
Montmartre : construit en 1889 et fut rénové en 2013 pour faire disparaitre des fuites. En 1835, un château d’eau d’un capacité de 150 m3 fut construit mais considéré comme trop petit, il fut partiellement détruite (seul la base reste) et fut remplacé en 1927 par un nouveau château d’eau comportant deux réservoirs d’eau potable (l’un de 360 m3 et l’autre de 310 m3) et visible de tout Paris et bien plus.

Réservoirs d’eau non-potable
Les réservoirs d’eau de Charonne, Passy, Grenelle et Villejuif servent à stocker l’eau pour arroser les parcs, les jardins et à nettoyer les rues de Paris.

Laisser un commentaire