Les voitures-volantes bientôt sur Seine ?

Alain Thébault, navigateur breton, a conçu un nouveau concept de transport en commun, qui est en cours de finalisation. Il sera testé en juin à Paris.

Ce concept est le SeaBubbles, que les médias appellent voiture-volante mais c’est en fait un bateau hydroptère (la coque s’élève et se maintient en équilibre hors de l’eau à partir d’une certaine vitesse grâce à la portance d’un ensemble d’ailes immergées). Ce concept permet au bateau d’utiliser la propulsion électrique avec une vitesse maximale de 18 km/h.

Sea Bubble

Anne Hidalgo enthousiasmée
La maire de Paris a déjà fait savoir au concepteur du bateau qu’elle aimerai bien les voir naviguer sur la Seine et être la première ville à en posséder. Le coût de production d’un de ces engin est de 12.000 €uros et le fondateur espère les vendre à 30.000 € l’unité.

Vélib’, Autolib’ et pourquoi pas le batolib’ ?
Pour le moment, le projet n’est qu’une expérimentation sans savoir il naviguera un jour. Mais le fondateur réfléchit déjà sur sa mise en œuvre sur la Seine, dans un premier temps, le bateau sera conduit par du personnel qualifié puis en libre-service, tout en réfléchissant aussi sur le moyen d’embarquer dessus quelque soit la tenue portée.

Mais quelle sera la réglementation du bateau en cas de libre-service ? Faudra-t-il un permis bateau pour l’utiliser ?

Plus d’infos : seabubbles.fr

Laisser un commentaire