Nouveaux élus pour le Grand Paris

Suite au élections municipales de mars 2014 et à l’élection du comité de pilotage de la métropole, qui a permis à Patrick Devedjian d’affirmer son leadership.
Après les résultats des municipales de mars dernier et l’augmentation d’élus de droite, elle devient majoritaire dans la gouvernance du Grand Paris.
L’UMP obtient 22 sièges sur 55, 11 pour les socialistes, 10 pour l’UDI, 9 pour le Front de Gauche et 3 pour les écologistes. Patrick Devedjian prendra sûrement la tête du Grand Paris.
Les élus souhaitent dégager un consensus autour d’une organisation métropolitaine à proposer au gouvernement.
Les élus se sont donnés un délai 8 jours, soit jusqu’au 8 octobre, pour proposer un consensus et d’après Daniel Guidaud, maire des Lilas et coprésident de la mission de préfiguration, estime qu’une solution s’en approche avec « 5 cinq points de convergences »(1- Compétence du territoire, 2- Périmètre des territoires, 3- Finances, 4- Projet métropolitain, 5- Ressources humaines) et ils souhaitent aussi une « progressivité dans l’évolution de la métropole » pour que sa constitution puisse prendre le temps qu’il faudra mais avec une entrée en vigueur le 1er janvier 2016.
Si le gouvernement accepte une organisation sur ces bases, le résultat final sera loin de ce qui a été voté en 2013 (article 12 de la loi MAPTAM (Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles)).

Laisser un commentaire