[Critique] Catacombes

Affiche du film Catacombes (As Above, So Below)
Affiche du film Catacombes (As Above, So Below)

Catacombes (titre original : As Above, So Below) est un film d’horreur indépendant américain style found footage (c’est-à-dire enregistrement trouvé ou d’un documentaire) de John Erick Dowdle et sorti le 20 août 2014 en France.
Vous vous demandez mais pourquoi parler d’un film d’horreur sur notre blog consacré à Paris. J’y arrive tout de suite.

Synopsie :
Ce film retrace le périple de Scarlet Marlowe (Perdita Weeks), jeune archéologue.
Son aventure commence en Iran où elle découvre dans une cavité une statue de taureau avec des inscriptions, avant que les autorités iraniennes déduisent l’ensemble du sous-terrain.
Par la suite, elle se retrouve à Paris (la raison pour laquelle nous en parlons ici) au musée de Cluny en train d’être interviewer par Benji (Edwin Hodge) et explique qu’elle poursuit les recherches de son père sur la (ou une) pierre philosophale. Elle demande de l’aide à une ancienne connaissance George (Ben Feldman), en train de réparer secrètement la cloche d’une église (probablement l’église de Saint-Germain-des-Près) pour traduire les inscriptions se trouvant sur le taureau d’Iran.
Ils visitent le musée Cluny pour regarder la pierre tombale de Nicolas Flamel (un mythe l’a transformé en alchimiste ayant réussi dans la quête de la Pierre philosophale pouvant transformer les métaux en or) pendant la nuit grâce à la complicité d’une employée que George connait, sur le dos de cette pierre, ils découvrent une inscription dissimulée aux yeux de tous pendant près de 600 ans qui leurs indiquent qu’il faut explorer dans les catacombes de Paris, plus précisément dans un passage inconnu et non répertorié sur aucune carte ou cadastre.
Elle visite (légalement) les catacombes avec Benji, Georges étant claustrophobe, un jeune homme (dont on ne sait pas d’où il sort) leurs préconise de rencontrer un certain Papillon (François Civil), explorateur urbain, qui accepte d’aider Scarlet Marlowe dans l’exploration des catacombes.
Le nouveau groupe (Scarlet, George, Benji, Papillon et deux de ces acolytes) entre dans les catacombes par une entrée non officielle, ressemblant plus à un trou, se trouvant au niveau de l’ancienne petite ceinture de Paris. Et George, claustrophobe, est contraint de descendre à cause de la Police, qui les pourchasse au niveau de l’entrée.
[Vous vous demandez, pour un film d’horreur, cela ne semble pas faire très peur pour le moment]
A ce moment là, les protagonistes, suivant les traces laissaient par Nicolas Flamel, descendent de plus en plus bas dans les catacombes, tout en ayant peur.
[A ce moment là, cela devient un film d’horreur]

Verdict :
Pour voir certains lieux de Paris sous un tout petit autre angle et n’ayant pas peur des films d’horreur même si on sursaute rarement (2 ou 3 fois de mon coté, sur choses évidentes bizarrement). Ce film est un petit divertissement d’une heure et demi pour lequel on garde un petit souvenir.

Vous pouvez lire nos article sur le même sujet :
Bienvenue au royaume des morts !
Reportage sur les catacombes interdites

Laisser un commentaire