Paris : le boom du vélo ?

@skitterphoto

Se déplacer en région parisienne ? Facile ! À pied, en voiture, en métro, RER, scooter, trottinette, vélo, … les Parisiens n’ont que l’embarras du choix. Ces derniers semblent se remettre en selle et enfourchent la petite reine ! Avec plus de 371 km de pistes cyclables créées ces dernières années, et divers dispositifs d’aide, la ville de Paris promeut le vélo.

Une ville aux petits soins pour les cyclistes
@Nataliya Vaitkevich

Favoriser le vélo pour lutter contre la pollution ? Une bonne idée ? Cela nécessite des aménagements. Afin de créer de grands axes de circulation et pour permettre aux Parisiens de traverser la ville en quelques coups de pédale, la Mairie développe le Réseau Express Vélo (le REVe). Le but est de permettre une circulation fluide et sécurisée à tous les cyclistes. En leur offrant de bonnes conditions de circulation, on encourage la conversion aux modes de transport propres. Pour mieux connaitre les besoins et habitudes des cyclistes, la Ville collecte de nombreuses données grâce à plusieurs compteurs installés dans Paris. Ces informations sont en libre accès sur le site opendata.paris.fr. Pour l’année 2020, les observateurs ont noté une augmentation de 27 % du nombre de passage des vélos dans les zones urbaines. Le vélo semble donc bel et bien partir à la conquête de la capitale, sans bruit et sans odeur !

Un vélo, plusieurs raisons de pédaler

Entre un pass Navigo qui coûte 75.20 €/mois et un abonnement mensuel Vélib’ à 8.30 €, les Parisiens ne s’y trompent pas. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à choisir la seconde option (+ de 420 000 abonnés Vélib’ en 2020). Faites-vous partie de ces sportifs aux mollets musclés, qui bravent le temps et la circulation parisienne ? Par conviction écologiste, pour éviter les bouchons ou les grèves de la RATP ou simplement pour entretenir leur forme physique, les profils des cyclistes sont aussi nombreux que variés. Il n’est plus rare de remplacer le sacro-saint « métro-boulot-dodo » par « vélo-boulot-dodo ». Les différents confinements ont d’ailleurs donné un grand coup de pédale dans ce sens, convertissant certains Parisiens hésitants. Quoi de mieux que le vélo pour appliquer la distanciation sociale ?

Les nombreuses primes pour encourager les nouveaux utilisateurs

L’opération « Coup de Pouce Vélo », mise en place par l’État, et qui s’est terminée le 31 mars 2021, a été un véritable succès avec plus de 1,9 million de vélos réparés. Vous n’avez pas encore de vélo ? Vous préférez opter pour un vélo avec assistance électrique pour éviter d’arriver transpirant à destination ? Jetez donc un coup d’œil aux aides versées par la Ville de Paris et la Région Île-de-France. Selon les critères, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 400 € de la part de la Ville et près de 600 € venant d’Île-de-France Mobilité. Les plus aventuriers ne sont pas oubliés : il existe aussi une aide pour l’achat d’un vélo cargo (biporteur, triporteur, longtail…). Tous les goûts sont permis !

Lorsque vous aurez pris l’habitude de circuler à vélo, vos trajets quotidiens n’auront plus les mêmes saveurs et vous profiterez de Paris sous un autre regard !

@matteus-silva-de-oliveira

Béatrix Benoist d’Anthenay


A propos Béatrix Benoist d'Anthenay

Rédactrice depuis 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.