De la galette des rois à la chandeleur

Le début de l’année est intense pour notre estomac et notre foie. Tout juste remis des fêtes de fin d’année, ils doivent maintenant préparer l’arrivée de la galette des rois puis celle des crêpes, l’occasion pour nous de revenir sur ces fêtes qui se traduisent par des recettes traditionnelles appréciables !

Janvier, l’Épiphanie et le mois de la galette des rois

Tout juste terminé, le mois de janvier est celui des rois ! Mais pourquoi ? Retour sur l’origine de l’Épiphanie. Issu du grec, le mot désigne une manifestation, une apparition soudaine. Cette fête catholique symbolise le Christ venu et incarné. Jusqu’au IVème siècle, la date du 6 janvier est restée la date de la naissance du Christ avant que le 25 décembre ne devienne la fête de la nativité et de Noël. C’est au XXème siècle que l’Eglise a décidé que l’Épiphanie serait célébrée le premier dimanche suivant le premier janvier. On trouve les racines de l’Épiphanie dans le Nouveau Testament : les trois mages Melchior, Gaspard et Balthazar viennent d’Asie, d’Afrique et d’Europe apporter l’or, l’encens et la myrrhe pour le déposer aux pieds de l’enfant Jésus, dans la crèche où il est né.

Quel rapport avec la galette des rois ? Cette tradition, aujourd’hui bien française, remonte en fait à l’époque des Romains. Pendant sept jours, on célébrait le solstice d’hiver, pour l’occasion, ces fêtes païennes rassemblaient les habitants autour d’une galette, de forme ronde, représentant le soleil. Dans chaque galette était cachée une fève, la personne qui avait la chance de déguster la part contenant la fève était sacrée roi de la fête, on en a gardé l’expression ‘tirer les rois’. Ces fêtes païennes et très populaires coïncident avec les périodes de Noël. C’est au XIIIème siècle que l’Église institue la tradition de la galette des rois et la fait coïncider avec l’Épiphanie. On coupe la galette en autant de portions qu’on accueille de convives et on garde une part supplémentaire pour l’offrir à la première personne dans le besoin. La galette des rois célèbre aujourd’hui l’arrivée des rois mages devant le berceau de Jésus.

Ce dessert français, à la frangipane, n’a pas encore conquis toute la France. Le Sud-est préfère une brioche des rois agrémentée de fruits confits. Si la frangipane vous séduit, vous avez certainement pu déguster de nombreuses galettes choisies chez votre boulanger préféré ou votre pâtissier du quartier.

Février, la Chandeleur et les crêpes

En ce début du mois de février, voici le temps des crêpes de la Chandeleur ! Petit point étymologique : l’expression festa candelorum désignela fête des chandelles. Dans la Rome antique, les paysans célébraient le dieu Pan au moment où les jours commençaient un peu à rallonger, la première quinzaine de février. Les croyants parcouraient les rues de Rome avec des flambeaux, disposant également des chandelles dans les maisons pour s’assurer de bonnes récoltes l’année à venir. Cette fête de la lumière marque le retour des jours qui s’allongent. La forme ronde des crêpes rappelle celle du disque solaire. La recette de la pâte à crêpes est rustique est économique et ne nécessite que peu d’ingrédients. On réalisait souvent la pâte avec l’excédent de farine de l’année précédente, en espérant abondance et prospérité pour les prochaines récoltes.

Dans la tradition chrétienne, la Chandeleur est célébrée 40 jours après Noël, le 2 février, elle correspond à la présentation de Jésus au Temple. Au Vème siècle, le Pape Gélase met en place une procession avec des chandelles. Ces dernières sont bénies et placées dans les églises. Le Pape fait également distribuer des galettes de céréales aux pèlerins.

Aujourd’hui la Chandeleur est une belle occasion pour déguster des crêpes !

La recette maison est très facile, pour 4 personnes vous aurez besoin de :

  • 4 œufs,
  • 250 grammes de farine,
  • 1/2 litre de lait,
  • 50 grammes de beurre fondu,
  • 2 cuillères à soupe de sucre,
  • 1 pincée de sel.

Mélangez la farine, le sel et le sucre, formez un puits et versez-y les œufs ! Mélangez doucement et ajoutez le lait froid petit à petit ! Si la pâte est trop épaisse, ajoutez un peu de lait. Versez le beurre fondu et mélangez ! La pâte est terminée, il ne vous reste plus qu’à faire sauter les crêpes ! Faites chauffer une bonne poêle anti-adhésive, versez-y une petite louche de pâte que vous étalez dans la poêle, dès que la crêpe se colore, vous pouvez la faire sauter, au bout d’une minute, retirez-la du feu ! Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

On vous laisse déguster vos crêpes !

Béatrix Benoist d’Anthenay


A propos Béatrix Benoist d'Anthenay

Rédactrice depuis 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.