Les canaux parisiens

Les canaux parisiens sont un réseau de canaux de 130 km autour et à Paris.
Ce réseau a été réalisé à partir du 29 floréal an X (19 mai 1802) via un décret du Premier consul Napoléon Bonaparte, dans le but que les parisiens disposeraient d’une eau de bonne qualité, en quantité suffisante. Le projet de Pierre-Simon Girard fut retenu pour résoudre les problèmes de navigation et d’approvisionnement en eau potable.
Les usines élévatoires de Villers-lès-Rigault et de Trilbardou sont construites, suite à une sécheresse entre 1858 et 1865, pour maintenir le débit du canal de l’Ourcq. Ces deux usines appartiennent à la ville de Paris.

Le canal Saint-Martin
Le canal Saint-Martin, long de 4,554 km avec une dénivellation de 25 mètres, a été construit entre 1805 et 1825 et reliant le bassin de la Villette au bassin de l’Arsenal, permettant d’y naviguer tout au long de l’année.
La construction du canal prend du retard en 1809 et 1815 suite aux guerres napoléoniennes mais les travaux sont relancés sous Louis XVIII et est finalement inauguré par Charles X le 4 novembre 1825.
Lors des travaux de Haussmann de 1860, une partie du canal est recouvert principalement au niveau du boulevard Richard-Lenoir.
Le canal possède 5 écluses, 2 ponts tournants, 2 ponts fixes pour les voitures et par des 6 passerelles piétonnes.

Le canal Saint-Denis
Le canal Saint-Denis, long de 6,6 km avec une dénivellation de 28,34 mètres, a été construit entre 1805 et 1821 et reliant le bassin de la Villette à Saint-Denis.
Entre 1890 et 1895, le canal fut élargi pour permettre d’accepter des barges à grand gabarit et le nombre d’écluses a été ramené de 12 à 7.

Le canal de l’Ourcq
Le canal de l’Ourcq, long de 97 km, a été construit entre 1802 et 1822 et reliant le bassin de la Villette à Mareuil-sur-Ourcq. Les deux tiers du canal sont construit avant la chute du 1er Empire et est finalement achevé qu’en 1821.
L’alimentation en eau s’avère insuffisante rendant la navigation difficile, de plus, les digues supportaient mal les forts marnages. Ces problèmes furent réglé avec les deux usines de pompage.

L’Ourcq
L’Ourcq est entièrement canalisés, sur 10 km, en amont de Mareuil-sur-Ourcq.

Le canal du Clignon
Ce canal de dérivation d’à peine 2 km à la particularité d’enjambé l’Ourcq grâce à pont.

Laisser un commentaire