PAUL JACOULET, un artiste français au Japon

La Maison de la culture du Japon à Paris consacre un rétrospective de l’artiste Paul JACOULET, « Un artiste français au Japon », jusqu’au 15 octobre prochain.
Paul JACOULET (1896-1960) a passé toute sa vie au japon parce qu’il a déménagé à l’âge de 3 ans. Dès l’adolescence, il suit l’enseignement de maîtres l’initiant à la peinture classique de style ukiyo-e (gravure sur bois).
A partir de 1929, il voyage beaucoup, principalement dans le Pacifique et Asie de l’Est (Corée et Mandchourie (Chine), territoires sous contrôle japonais). Il ne retournera qu’une seule fois en France, en 1907.
Il cesse de pratiquer pendant la 2nde Guerre Mondiale mais reprend est recruté à l’automne 1946 par le commandant Charles T. McDowell pour devenir professeur d’art au Tokyo Army College (1946-1948), à la demande du général Douglas MacArthur, grand collectionneur de son œuvre.

Paul JACOULET pouvait utiliser jusqu’à 60 matrices de bois différentes pour effectuer sa gravure. La principale différence avec les étampes traditionnelles est la couleur franche et saturée.

Plus d’infos :
Maison de la Culture du Japon
101 bis Quai Branly – M° Bir Hakeim (6)
Jusqu’au 15 octobre 2016
Du mardi au samedi de 12h à 20h
Fermé le lundi
Entrée libre

Laisser un commentaire