Le Conseil Municipal de Paris vote la fusion de 4 arrondissements

Le Conseil Municipal a présenté et a fait voter la réforme du statut de Paris.
Lors 1er du conseil municipal de 2016, Anne Hidalgo a présenté deux projets d’évolution de Paris, celui de la fusion des quatre premiers arrondissements et celui de la fusion du département et de la commune.

Fusion du 1er, 2nd, 3ème et 4ème arrondissements
La refonte des arrondissements permettra, d’après la majorité en place, à réduite les écarts par rapport aux autres arrondissements et à favoriser la représentativité. Aujourd’hui, le 1er compte 17.000 habitants par rapport aux 240.00 habitants du 15e. En cas de fusion, « cet nouvel arrondissement » aura environ 105.000 habitants. A ce moment-là, le 10ème sera le moins peuplé avec 95.000 habitants.
Pour l’opposition, cette évolution a pour but de favoriser, à terme, la gauche. Parce que sur les quatre maires, seul celui du 1er fait parti de l’opposition (Les Républicains), les trois autres sont de gauche (PS et EELV).
Une large majorité a voté pour cette réforme.

Fusion du département et de la commune
La fusion de ces deux identités permettra à terme de recouvrir plus de pouvoirs, notamment en terme de circulation, de pollution et de propreté, jusqu’ici détenus par le préfet de police.
En terme de circulation et de sécurité, Anne Hidalgo souhaite obtenir le transfert vers la mairie des agents de surveillance (ASP, les Pervenches », agents gérés par la préfecture mais payés par la Marie de Paris).
Une large majorité a voté pour cette réforme.

Réforme au calendrier parlementaire
Pour valider ces deux réformes, le gouvernement doit l’inscrire au calendrier parlementaire et la faire voter pour qu’elles puissent être appliquer.

Laisser un commentaire