Thermes de Cluny

La visite des thermes n’est effectuée qu’une fois par jour à 14h et en groupe. Donc rendez-vous à 14h avec le ticket d’entré acheté 1h30 à l’avance.

Les thermes de Cluny se trouvent dans le 5ème arrondissement à Paris et datent de la période gallo-romaine, soit de plus de 2000 ans.

La salle Notre-Dame
Nous entrons dans le musée pour pourvoir commencer la visite et nous allons directement dans la salle Notre-Dame. La guide nous explique la création et l’évolution des thermes aux fils des siècles. Construit à l’époque gallo-romaine, il y a plus de 2000 ans, ces thermes de Cluny étaient l’un des trois complexes thermales se situant à Lutèce.
Dans cette pièce, trois des quatre murs datent de l’époque gallo-romaine alors que le quatrième date du moyen-âge (appartenant l’hôtel de Cluny). La différence se situe sur le type de construction, l’époque gallo-romaine utilise des pierres taillées de même taille avec des briques alors qu’au moyen-âge, la forme des pierres n’a guère d’importance.

Le frigidarium
Par la suite, nous nous dirigeons vers le frigidarium, la salle de bains froids, unique salle de bains qui existe encore dans ces thermes. les autres salles sont l’apodyterium (vestiaires) ; le sudatorium (salle de transpiration) ; le caldarium (bain chaud par aspersion ou immersion) ; le tepidarium (bain tiède).
Les thermes servaient principalement de lieux de détente et de travail. Toute la population qu’elle soit libre ou esclavage pouvait y venir. Étant donné que les habits faisaient la différences entre les classes sociales et que dans les thermes, les utilisateurs étaient nus, les différentes classes sociales disparaissaient. Les hommes et femmes pouvaient y venir même si ils pouvaient être séparer.
La décoration de cette salle a disparu au fil des siècles, mais elle était colorée par dessus un crépit. Les voûtes s’élèvent à plus de 14 mètres de hauteur et comptent parmi les mieux conservées du nord de la France.
Cette pièce comporte une piscine peu profonde et une baignoire permettant aux utilisateurs de discuter tête à tête. Mais les archéologues ne connaissent pas le rythme du renouvellement d’eau.

Les égouts
Via un escalier interdit au public, nous descendons dans les égouts des thermes. Cela nous permet de voir les moyens misent en place pour l’évacuation des eaux usées des différentes parties des thermes.
Les égouts sont légèrement en pente pour se diriger de la Montagne Sainte-Geneviève vers la Seine, la pente est douce mais suffisante pour faire circuler l’eau.
Les côtés des égouts sont ré-haussés permettant leurs nettoyages.
Via les égouts, nous avons un accès aux ruines des thermes sans y aller.
Dans deux pièces se trouvent des cercueils sans que les thermes ont été à un moment quelconque un cimetière. L’explication est tout autre, ces pièces servent de lieux de stockage au musée.

Infos
Adresse : 6 place Paul Painlevé – 75005 PARIS
Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45. Visite d’une heure pour les thermes, uniquement à 14h.
TARIFS D’ENTRÉE
Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €
En période d’exposition
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 7 €
Site web : musee-moyenage.fr

Laisser un commentaire