Interview de Zaromcha

Zaromcha, jeune bloggeuse et parisienne depuis 6 ans à accepter nous rencontrer pour nous parler de son blog sur le Street-Art.

ZaromchaBonjour, qui es-tu Zaromcha ?
Je suis Elisabeth, parisienne depuis 2009 et blogueuse depuis un peu plus longtemps Mais je blogue sur Paris depuis mon arrivée dans cette ville. Je travaille dans le secteur du développement durable, dans le domaine de la sécurité et de la qualité.

D’où vient ce nom, Zaromcha ?
C’est une contraction de trois parties :

  • Za est un vieux pseudo de plus de 10 ans, qui vient de mon prénom Elisabeth ;
  • Rom est le début du nom de mon chat Romy ;
  • Cha vient du nom de mon deuxième chat à l’époque, Cha

Je cherchais vainement un jeu de mot  et je voulais aussi quelque chose d’original. Et je me dis pourquoi pas ça.

Pourquoi as-tu créée un blog ?
Au départ, je voulais parler de l’histoire de Paris, principalement la période du Baron Haussmann lors de la transformation de Paris (de 1852 à 1870 – ndlr) sous le Second Empire.
Au début j’allais à la bibliothèque historique de Paris pour consulter des ouvrages et lorsque quelques choses m’intéressée, j’allais sur place pour réaliser des photos et au fur et à mesure, j’ai commencée à les partager sur mon blog.
Et en faisant des photos, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de street-art, œuvres éphémères un peu éparpillées dans les rues de Paris et j’ai décidée de commencer à les prendre en photos.

Au bout de quelques mois, le blog a pris deux directions :

  • La première direction est touristique car certaines personnes vivent hors de Paris, et me lisent. Cela leurs permettent d’avoir et de réaliser des balades insolites et hors guides touristiques.
  • Et la seconde est le street-art, représentant les grandes lignes du blog.

J’écris environ entre un et trois articles par semaine et j’utilise beaucoup la fonction programmation de mon blog, parce que j’écris souvent spontanément plusieurs articles les uns après les autres. Certains articles me prennent plusieurs jours à écrire et je les prévoie assez tôt. Par contre, d’autres articles sont écris beaucoup plus spontanément.
Mais j’ai une particularité car j’écris les idées principales de mes articles plus facilement sur mon carnet de note et j’attends quelques jours, comme ça, quand j’écris l’article l’inspiration me vient plus facilement. Un article me prend environ 45 minutes pour le réaliser et j’ai tendance à les réaliser en fin de soirée, généralement entre 22h et minuit. J’ai toujours mon petit carnet de note sous la main au cas où j’aurai une idée à ne pas oublier que je reprendrai le soir.

Concernant les expositions sont généralement des coups de cœur, dont je remarque leurs présences grâce aux publicités ou aux agences de presse qui m’informent de telles ou telles expositions et cela me permet de découvrir des lieux et artistes que je ne connaissais pas encore. Lorsque j’apprécie le thème de l’exposition, je me déplace et je relais l’information.
J’ai pris une aussi décision toute simple, lorsque je n’apprécie pas une exposition ou un artiste, je ne relais pas l’information sur mon blog. Donc, quand j’écris un post sur mon blog c’est généralement que j’apprécie ce que j’ai vu. Lorsqu’un artiste m’invite à leur exposition, je leurs fais un peu de « publicité ».
La quasi-totalité des expositions dont je parle se déroulent à Paris mais quelques fois, je parle d’expositions en dehors de Paris car certains artistes, que j’apprécie, en réalisent une hors de Paris, les articles sont publiés dans la rubrique « En dehors de Paris ». Je garde quelques contacts avec certains artistes et j’écris environ un article dans cette rubrique tout les 2-3 mois.

Quel est le matériel photographique que tu utilises ?
J’utilise deux types d’appareils photos, un Canon PowerShot SX20 IS, à objectif fixe et mon smartphone.
Dans mes articles, je réutilise mes photos d’Instagram pour illustrée mes articles, parce qu’elles sont instantanées et que les personnes qui me suivent sur Instragam ne sont pas forcément les mêmes que ceux qui me suivent sur mon blog.

Tu réalises aussi des interviews, comment les réalises-tu ?
Au début, j’essayée d’interviewer les personnes que je suivais sur Twitter et par la suite, j’ai ouvert un peu l’éventail de personnes interviewés. Dernièrement, il y a eu plusieurs artistes interviewés
Je les interviews généralement par mails, par échange de questions-réponses. S’ils veulent mettre en avant un point particulier, qu’il m’envoi les photos, sinon, je les pioche dans les miennes. Mais cela arrive aussi de rencontrer les personnes, tout en les enregistrant au dictaphone.
La dernière interview réalisée, Fred le Chevalier (Street Artiste, ndlr), je l’ai accompagnée sur une cession de collages et j’ai fonctionnée au dictaphone puis je l’ai retranscrite pour ensuite la publiée.

Sites web :
Blog Zaromcha : www.street-art-shooteurs-zaromcha-paris.com
Twitter : Zaromcha
Instagram : Zaromcha
Bibliothèque historique de la ville de Paris
Fred le Chevalier : fredlechevalier.blogspot.fr

Laisser un commentaire