Élodie et les matins radiophoniques

Pétillante journaliste, passée par le Mouv’, et maintenant chroniqueuse sur France Culture, nous raconte la conception de la matinale qu’elle animée.

1/ Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Élodie, 30 ans cette année, journaliste depuis 6 ans (et même plus si on compte les stages). J’ai déjà plein de cheveux blancs, et j’aimerais que les teintures demandent moins de temps.

2/ Peux-tu nous parler de ton travail ?
Mon travail est polymorphe : j’ai présenté la matinale de feu le Mouv jusqu’en décembre, je travaille aussi pour des documentaires diffusés sur France Culture et comme j’aime aussi beaucoup écrire, je travaille pour le magazine Phosphore depuis des années. J’ai aussi travaillé pour le site StreetPress. En fait, tout tient dans un mot : je suis pigiste.

3/ Comment t’es tu retrouver à animer les matinales du Mouv’ ? (le week-end puis en semaine)
Les matinales sont venues après plusieurs années au Mouv’ : d’abord en chronique, puis en remplacement d’émission et enfin, après avoir co-lancé l’émission Pop-corn (c’était à 18h). On m’a proposé la matinale du weekend après toutes ces étapes, en me laissant carte blanche. C’était une expérience géniale – bien qu’un peu difficile pour la vie sociale ! Et comme les matinales du weekend se passaient bien, eh bien j’ai fini par présenter celle de la semaine.

4/ De quelle façon préparais-tu tes matinales ? En termes d’interviews, d’invités, de chroniques, et de musiques.
Je ne choisissais pas les musiques, mais par contre je m’occupais du reste : d’abord toute seule quand je les présentais le weekend, puis avec une attachée de production, Aurélie, quand je présentais celle de la semaine. Je travaillais environ 5h, voire 6, sur la matinale par jour – en plus des 3h d’antenne. Les interviews, surtout les « cafés avec », prenaient beaucoup de temps mais c’était trop bien à faire ! Mine de rien, même si c’est très agréable, regarder les films ou lire les livres des invités, ça prend du temps ! Et puis ensuite il faut se creuser pour trouver de nouvelles idées, de nouveaux projets, pour discuter avec les auditeurs, pour améliorer la tranche.

5/ Y avait-il quelqu’un qui te secondée ?
Oui, Aurélie 🙂

6/ Comment trouves tu les personnes que tu interview ?
Tout d’abord, cela dépend de l’actu  : qui sort un livre, une Bd, un film eux.. Et puis cela dépend de mes goûts, de qui j’aime lire et écouter ! Ensuite on prend contact avec eux ou avec leur attaché de presse, et si tout se passe bien, cela fonctionne !

7/ Fais-tu des sorties, expositions ou autres ? Si oui, peux-tu nous en parler ?
Oui, j’aime beaucoup lire, je lis dans les transports en commun. J’aime bien aller au ciné aussi, surtout pour voir des films émouvants ou touchants ! Des films qui me font pleurer quoi – du coup, j’y vais soit en couple, soit toute seule 🙂 Les expos j’en fais, mais peu, pour une seule raison : je trouve qu’il y a trop de monde dans les salles et ce n’est souvent pas très agréable. Mais je vais essayer de vite aller à la Philharmonie !

8/ Souhaites-tu rajouter quelques choses ?
Rien, là je suis au soleil en terrasse alors tout va bien !

[MAJ] Elle anime la matinale (6h30 – 9h30) de Radio Nova depuis septembre 2015 avec Thierry Paret. [Fin MAJ]

Twitter : twitter.com/ELOFONT
Facebook : facebook.com/LesmatinsElodieMouv

Laisser un commentaire