En route vers le Grand Paris

Le Grand Paris est un projet grandiose d’aménagement de la région parisienne qui se prépare à un bouleversement inédit. L’objectif : maintenir l’Île-de-France parmi les grands pôles économiques mondiaux. Mais encore ? Focus sur un projet utopiste, en passe de devenir une réalité.
La région parisienne grossit, grossit, mais beaucoup de ses habitants s’y sentent à l’étroit : les moyens de transport sont partout saturés et se sclérosent dans Paris. Dans ce domaine, la capitale a atteint son seuil critique. Par ailleurs, le développement économique ne bénéficie pas à tout le monde et creuse les inégalités sur le territoire francilien. Le projet du Grand Paris est donc né ce constat. Il a pour vocation de créer des pôles économiques autour de Paris et un réseau de transports publics adaptés afin d’améliorer le cadre de vie des habitants (avec la création de logements).

Un peu d’histoire…
Un beau et grand projet et une appellation… Mais qui ne datent pas d’hier ! Napoléon III caressait déjà ce doux rêve d’étendre le rayonnement de la capitale d’ouest en est, de Saint-Germain-en-Laye à ce qui est aujourd’hui Marne-la-Vallée. A l’époque du Front populaire, Henri Sellier, alors ministre de la Santé, souhaitait défendre l’autonomie politique et les intérêts généraux de l’agglomération du Grand Paris. En 1937, Jean-Raymond Laurent, président du conseil municipal, a repris cette expression dans Paris, sa vie municipale “Vers le plus Grand Paris”, un ouvrage dans lequel il était question de fusionner les vingt arrondissements parisiens et quatre-vingt communes, qui seraient alors représentés par le conseil du “Plus Grand Paris”. En 1949, l’appellation revenait sur le devant de la scène avec le géographe Jean-Francois Gravier. Ce dernier reprenait les propositions de son ouvrage La Mise en valeur de la France en imaginant un Grand Paris de plus de cinq millions d’habitants… où déjà la place de la voiture posait déjà problème.

26 milliards d’euros d’investissement
Et aujourd’hui ? Le nouveau Grand Paris naît en 2007 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Celui-ci confie le dossier à Christian Blanc, alors secrétaire d’Etat chargé du Développement de la région capitale. Le projet a pour ambition la création de grands pôles économiques autour de Paris et le développement d’un “Réseau du transport public du Grand Paris” avec la construction d’un “super-métro” automatique en rocade autour de la capitale : le “Grand Paris Express”, destiné à faciliter les déplacements de banlieue à banlieue (soixante-douze gares et deux cents kilomètres de voie) et qui reliera ces différents pôles économiques aux aéroports et au centre de la capitale. La mise en service se fera progressivement entre 2018 et 2030.
Un budget de 26 milliards d’euros est prévu pour la réalisation de ce métro et la modernisation des infrastructures des transports franciliens (rénovation et prolongement de lignes RER, construction de tramways…). Mais pas seulement ! Le projet prévoit également la construction de 70 000 logements par an et la création de plusieurs milliers d’emplois.

Qui décidera ?
Mais un tel (et ambitieux !) projet ne peut être réalisé sans l’implication des communes qui se sont regroupées en trois communautés d’agglomération : la Plaine Commune, Est-Ensemble et Grand Paris Seine Ouest. Le but : développer des projets communs, peser sur les décisions et prendre en compte les intérêts et la préoccupation de leurs habitants.
Mais comment cet ensemble va être gérer ? Au 1er janvier 2016, une “Métropole du Grand Paris” verra le jour et se chargera des questions de l’habitat, de l’environnement et de l’aménagement. Ce “syndicat” de communes regroupera la capitale et les départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) afin d’éviter le morcellement des décisions. La “Métropole” sera administrée par un conseil composé pour un quart de représentants du Conseil de Paris et pour trois quarts de ceux des conseils municipaux de la petite couronne. Il reviendra au Conseil régional d’Île-de-France de s’occuper des transports.
Un projet qui paraissait utopique va bientôt rejoindre la réalité afin de faire Paris une grande métropole mondiale… si rien ne change d’ici là !

Article rédigé par Marina Al Rubaee

Pour en savoir plus sur le projet :
objectifgrandparis.fr
ateliergrandparis.fr
territoires.gouv.fr/Grand-Paris

Quelques ouvrages pour approfondir le sujet :
– Jean-Marc Offner, Le Grand Paris, coll. “Problèmes politiques et sociaux”, no 942, La Documentation française
– Frédéric Gilli et Jean-Marc Offner, Paris, métropole hors-les-murs ; aménager et gouverner un Grand Paris, coll. “Nouveaux débats ”, Presses de Sciences-Po, Paris, 2009
– Alessandro Giacone, Les Grands Paris de Paul Delouvrier, Paris, éd. Descartes & co, 2009
– Annie Fourcaut, Emmanuel Bellanger, Mathieu Flonneau, Paris / banlieues : conflits et solidarités, Creaphis, 2007
– Marc Wiel, Le Grand Paris – Premier conflit né de la décentralisation, coll. “Questions contemporaines”, éd. L’Harmattan, 2010
– Jean-Pierre Orfeuil et Marc Wiel, Grand Paris – Sortir des illusions, approfondir les ambitions, coll. “Mode de ville”, éd. Scrineo, septembre 2012

Laisser un commentaire