Les Moon trees (ou « arbres lunaire » ou « arbres de la Lune ») sont des arbres plantés à partir de graines ayant fait le voyage vers la Lune avec Stuart Roosa (pilote du module de commande) lors de la mission Apollo 14 en 1971.

Dans les années 1930, pour combattre les feux de forêt aux Etats-Unis et en Russie, des pompiers forestiers parachutistes pour fournir une réponse rapide aux feux de forêt éloignés. Ils furent appelés les smokejumper.

Parmi les smokejumper, se trouve le jeune Stuart Roosa âgé de 20 ans durant l’année 1953. Puis il devient s’engage dans l’US Air Force et est sélectionné comme astronaute en 1966.

En 1971, Stuart Roosa avec Alan Shepard et Edgar Mitchell partent en direction de le Lune lors de la mission d’Apollo 14.

Ed Cliff, chef du Service des forêts des États-Unis, contacte Stuart Roosa pour lui demander d’emporter différentes essences d’arbres pour qu’elles accomplissent un voyage dans l’espace.

Environ 500 graines de Pinus Saïda, Sycamore, de copalme d’Amérique, de séquoia à feuilles diffus (yew sequoia) et de Pseudotsuga menziesii.

Lors de sa décontamination, une erreur fut réalisée et une partie des graines furent perdue, seules 420 graines sur les 500 graines ont réussi à pousser.

Ces arbres sont majoritairement plantés lors du bi-centenaire de l’indépendance des Etats-Unis à partir de 1976.

Les moon trees de génération suivante sont plantés à travers le monde dont un en banlieue parisien, à l’arboretum du Val-des-Dames à Gretz-Armainvilliers. Il fut offert par la fille de Stuart Roosa, Rosemary Roosa, en décembre 2015, et est un Carya Lacinié. Il fut mis en serre pendant environ un an et fut planté par la suite.

Malheureusement, en août 2020, l’arbre n’existe plus, seul la pancarte et la souche sont encore sur place.

Confinement : on se lance dans la création d’un potager au balcon

Profitons des beaux jours, du printemps et du confinement pour oser se lancer dans la création d’un potager. Les plus chanceux, qui ont un jardin ou un bout de terrain, peuvent voir les choses en grand ! On vous guide dans la création de votre potager au balcon ! Quel balcon ? Avant de vous lancer tête baissée, […]

Val d’Oise : future forêt à Pierrelaye-Bessancourt

La plaine de Pierrelaye-Bessancourt, polluée, va laisser place à une forêt d’un million d’arbres sur 1350 hectares. Ce projet est inscrit dans le cadre du Grand Paris permettant de planter un million d’arbres sur 1350 hectares et s’étendra sur 7 communes du Val d’Oise, Bessancourt, Frépillon, Herblay-sur-Seine, Méry-sur-Oise, Pierrelaye, Saint-Ouen-l’Aumône et Taverny. Le projet est […]

Zoom sur la Ferme Ouverte de Saint-Denis

Un lopin de terre, des animaux qui gambadent, des légumes à foison, du matériel agricole d’antan… Non, nous ne sommes pas dans une zone rurale mais bel et bien aux portes de Paris, dans le 93, précisément. Depuis 2018, la Ferme Ouverte de Saint-Denis n’a de cesse de ravir petits et grands, désireux de s’octroyer […]

L’agriculture urbaine fleurit à Paris, partons à sa découverte !

Si cela peut paraître étonnant, il y a moins de 150 ans, Paris était entourée de fermes et d’une large ceinture agricole qui nourrissait toute la ville. Et deux siècles plus tôt, la ville accueillait vaches et cochons qui paissaient dans les pâturages parisiens, entourés de champs. Cela vous semble être du passé lointain ? Il […]

L’agriculture urbaine parisienne

Cultiver des fruits, des légumes et élever des animaux au cœur de la ville ? Voilà le principe de l’agriculture urbaine. Mais dans une métropole aussi densément construite que Paris, comment la pratique-t-on ? Où se cache-t-elle ? Et que produit-on ? Chaussez vos bottes en caoutchouc, on vous dit tout ! L’agriculture urbaine est née dans […]

L’agriculture francilienne

L’Île-de-France est surtout connu pour son image ultra-urbaine alors que les terres agricoles représente près de la moitié de la surface francilienne. Près de 50% est agricoleL’Île-de-France fait 12 012 km² et l’agriculture représente environ 47% du territoire, soit plus de 56 000 km². Les 4 départements suivant représentent la majorité de la surface agricole […]

Fusion des chambres d’agriculture d’Île-de-France

Depuis janvier 2018, les différentes chambres ont fusionnées pour donner une seule chambre d’agriculture d’Île-de-France pour renforcer la proximité et l’accompagnement auprès des 5.000 exploitants franciliens. Après deux ans de travail, la région Île-de-France a voté, fin novembre 2017, la fusion de la chambre départementale d’agriculture de Seine-et-Marne, de la chambre interdépartementale d’agriculture de l’Ile-de-France […]