Les nouvelles pistes cyclables à Paris

Circuler à vélo à Paris n’a jamais été aussi facile. Les pistes cyclables ont fleuri dans la capitale. En cette période de déconfinement et pour éviter les transports en commun, les Parisiens se remettent en selle et la ville s’adapte. Faisons le point sur les nouvelles pistes cyclables qui font l’actualité.

Sans titre:Users:user:Desktop:vélo circulation paris.jpg

Le vélo, nouvelle coqueluche des Parisiens

A la suite du déconfinement, le nombre de cyclistes arpentant les rues de Paris a explosé. L’année 2020 n’est décidément pas celle des transports en commun. Entre grèves, manifestation, épidémie de coronavirus, … les déplacements en bus ou métro se sont parfois avérés compliqués. Les Parisiens se sont tournés vers le vélo pour rester mobiles. Si la grève des transports, qui a marqué le début de la nouvelle année 2020, a enregistré une augmentation du nombre de déplacements à vélo, le mois de mai affiche également de belles performances quant à l’utilisation de la petite reine.  Il faut dire que le vélo permet de respecter les mesures de distanciation physique.

Le Plan Vélo 2015 – 2020

L’ambition du Plan Vélo est de faire de Paris une des capitales mondiales du vélo d’ici la fin de l’année. Voté en 2015 par la Mairie de Paris, ce plan est doté d’un budget de 150 millions d’euros. La capitale souhaite doubler la longueur des voies cyclables, pour passer de 700 km de pistes dédiées aux cyclistes en 2015 à 1400 km de voies d’ici fin 2020. Création d’espaces dédiés aux vélos, traçage de nouveaux marquages au sol, places de stationnement supplémentaires, généralisation des zones à 30 km/h, toutes ces mesures permettront à la ville de faciliter les trajets à vélo. L’objectif fixé est de passer d’une proportion actuelle de 5% des déplacements effectués à vélo à un taux de 15%.

Sans titre:Users:user:Desktop:vélib.jpg

L’apparition de pistes cyclables provisoires post-déconfinement

Des pistes cyclables provisoires ont été aménagées un peu partout pour répondre aux besoins des déplacements des Parisiens dans la capitale. La bicyclette est, en effet, un moyen de transport parfaitement adapté au contexte de la crise sanitaire qui limite les rapprochements physiques. En seulement quelques semaines et pour répondre aux besoins de mobilité des Parisiens, une trentaine de pistes cyclables a vu le jour un peu partout dans la Ville Lumière. Marquées par des plots, des blocs de béton ou de la peinture jaune, ces nouvelles pistes ont été aménagées dans un délai record avec le feu vert de l’Etat. Le déconfinement a accéléré le projet de développement de ces pistes cyclables. Certains blocages ont été levés en quelques heures, peut-être en partie grâce à la forte demande de la population.

30 km de pistes déjà utilisables, 50 km en prévision

Pour éviter que les Franciliens n’utilisent trop les voitures et les transports en commun, Anne Hidalgo, Maire de Paris, a décidé de mettre en place 50 km de pistes cyclables provisoires à Paris. Certaines installations pourraient bien rester en place et faire désormais partie du paysage parisien. La région parisienne avait déjà commencé à créer de nouvelles pistes cyclables, le Coronavirus a cependant accéléré la procédure. Des pistes sont désormais installées sur des axes tels que la rue de Rivoli, le boulevard Saint-Germain, le boulevard Saint-Michel, la rue Saint-Jacques, la rue Lafayette. Le pont de Neuilly a également été rendu cyclable. Sur l’axe Paris-La Défense un séparateur en béton délimite l’espace des voitures de celui des vélos. Les nouvelles pistes ont été créées dans les couloirs de bus, eux-mêmes déplacés sur les voies réservées aux voitures. De nouvelles pistes cyclables devraient suivre le tracé des lignes de métro : le long de la ligne 4, le long de la ligne 12 rue de Vaugirard et rue Marx Dormoy, le long de la ligne 3 boulevards Haussmann, Poissonnière et avenue de la République et le long de la ligne 13 rue d’Amsterdam et avenue de Clichy. Cent kilomètres de pistes supplémentaires devraient être aménagés dans les départements de la petite couronne prochainement.

D’autres villes, comme Londres, ont mis en place des pistes cyclables pour permettre aux habitants de se déplacer en toute sécurité. Le vélo deviendrait-il le moyen de transport privilégié des citadins de demain ? Réponse dans quelques années.

Sans titre:Users:user:Desktop:rouler en vélo paris.jpg

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.