Confinement : on se lance dans la création d’un potager au balcon

Profitons des beaux jours, du printemps et du confinement pour oser se lancer dans la création d’un potager. Les plus chanceux, qui ont un jardin ou un bout de terrain, peuvent voir les choses en grand ! On vous guide dans la création de votre potager au balcon !

Sans titre:Users:user:Desktop:salade potager.jpg

Quel balcon ?

Avant de vous lancer tête baissée, vérifions quelques points. La première chose à vérifier est le poids que peut supporter votre balcon. Sachez qu’un balcon classique est conçu pour supporter jusqu’à 350 kilos par m2. On vous invite à vérifier la solidité de votre balcon avant d’envisager d’y placer un potager. Le deuxième point à vérifier est l’exposition de votre balcon. La plupart des légumes ont besoin de beaucoup de lumière pour pousser. Les laitues et les épinards comptent parmi les moins exigeants mais ont tout de même besoin de 4h de soleil par jour, tomates et aubergines sont plus gourmandes et réclameront 6 à 8h de soleil. Les balcons avec une exposition sud, sud-est ou sud-ouest ont les meilleurs emplacements. L’exposition plein nord est plutôt à proscrire pour développer un potager.  Si votre balcon est solide et favorablement orienté, rien ne vous empêche de vous lancer dans la culture de vos propres légumes et aromates.

Sans titre:Users:user:Desktop:balcon.jpg

Quels légumes ?

Vous devriez pouvoir acheter des graines ou des plants puisque ceux-ci ont été qualifiés de produits de première nécessité par le gouvernement. On vous conseille les légumes qui ne prennent pas trop de place ou poussent assez rapidement. Certains légumes, plus paresseux, sont moins adaptés à la vie de balcon comme les pommes de terre ou les carottes.

  • Les tomates-cerises : ces reines de l’apéro ont l’avantage de prendre moins de place que les tomates normales. Notez en plus que pour un même pied, elles ont tendance à produire davantage. Ces plantes restent assez fragiles et aiment particulièrement le soleil. Si vous avez acheté les tomates en pot, plantez-les au printemps et donnez-leur un engrais potager. Si vous optez pour des graines, soyez patient ! C’est en été que vous profiterez de vos jolies tomates maison pour épater vos amis lors des apéros !
  • Les plantes aromatiques peuvent vivre plusieurs années et parfaitement s’acclimater aux balcons. Optez pour des plantes vivaces et résistantes comme l’estragon, la ciboulette, le thym, le romarin, le laurier, … Vous pouvez aussi faire pousser du persil, de la menthe ou de la coriandre dans des pots, ces plantes ne durent qu’une saison mais vous pourrez recommencer à les faire pousser l’an prochain. Persil et ciboulette apprécient l’exposition au nord, les plantes méditerranéennes préfèrent le soleil. On vous conseille de faire pousser votre menthe dans un pot bien à elle, cette plante a tendance à être envahissante bien que très résistante, ses racines pourraient chercher à étouffer les plantes voisines. Vous pouvez faire pousser dans le même bac persil, ciboulette, estragon et coriandre, qui ont besoin d’un arrosage fréquent. Thym, romarin et sauge peuvent également se développer ensemble, ces herbes aromatiques ont besoin d’une terre sèche. 
  • Les radis peuvent être cueillis assez rapidement, ils ont l’avantage de pousser facilement. Ils sont une excellente option pour les propriétaires de balcons. On peut planter les radis d’avril à juin. Ils n’apprécient pas les fortes chaleurs. Choisissez un pot ou un bac, dans un pot de 20 cm de diamètre, vous pourrez faire pousser une vingtaine de radis. Arrosez votre terreau avant de planter les graines. Déposez les graines à la volée, espacées d’un ou deux centimètres, recouvrez-les de deux centimètres de terreau. Tassez la terre et arrosez pour qu’elle soit bien humide. Arrosez régulièrement vos plantes. Au bout de 3 semaines, vos radis bio auront poussé sur votre balcon !
  • Certaines variétés de fraises peuvent tout à fait s’épanouir pleinement sur votre balcon. Les variétés remontantes ou les fraisiers grimpants permettent de décorer et offrent de belles récoltes. Les fraises aiment le soleil et les sols sableux et poussent très bien en pot ou en jardinière. Plantez-les en mars ou en avril. Vous devriez trouver des plants de fraisiers facilement. Remplissez votre bac de terreau, plantez-y votre fraisier, arrosez-le bien. Arrosez régulièrement vos plants, vous pouvez ajouter de l’engrais au bout de 3 semaines, soyez patient et vos fraises devraient pointer le bout de leur nez !
Sans titre:Users:user:Desktop:legumes balcon.jpg

Quel potager ?

Adaptez les choix de vos légumes et plants à votre potager. N’oubliez pas que les légumes que vous faites pousser grandiront et prendront de l’espace. Un pied de tomates grandit et a besoin de prendre de la hauteur, une salade a tendance à s’étaler, la courgette rampe et prend facilement de la place, …

  • Le potager au carré a fait ses preuves. Choisissez un grand bac et découpez l’espace de votre bac en carré de 30 cm sur 30, semez une espèce différente dans chacun de ces carrés. L’avantage du potager au carré réside dans la rotation des cultures. Lorsque vous cueillez une plante, remplacez-la par une autre, puisque chaque plante a des besoins nutritifs différents, cela permet des très bons rendements.
  • Le potager vertical est la solution parfaite pour les mini-balcons. Vous pouvez utiliser une palette que vous placez à la verticale. Utilisez la palette pour créer des bacs à l’aide des morceaux de bois déjà fixés. Vous gagnerez une place folle !

Comment choisir les pots, jardinières et bacs ?

Adaptez votre bac, pot ou jardinière en fonction des fruits et légumes que vous comptez faire pousser. Les légumes-fruits comme les tomates, poivrons ou aubergines, ont besoin de 40cm de profondeur de terreau. Les légumes à croissance rapide ou légumes avec des racines peu profondes comme les salades ou les radis peuvent pousser dans 20 cm de terreau. En règle générale, une plante seule dans son pot se développera plus rapidement.

Sans titre:Users:user:Desktop:basilic aromates.jpg

Quel terreau ?

Un terreau spécial balcons ou spécial légumes sera parfait. Ce terreau a l’avantage de mieux retenir l’humidité que le terreau classique, il permet également d’arroser un peu moins souvent vos plantations. Vous pouvez placer des billes en argile avant de remplir vos bacs de terreau, elles sont particulièrement utiles dans le cas de la culture en pot et favorisent le bon drainage de vos plantes. Une fois que vous avez réalisé vos semis, il ne vous reste qu’à chouchouter vos plantes. Arrosez-les dès que le terreau est sec.  En été ou lorsque les journées sont chaudes, privilégiez un arrosage le matin ou le soir. Surveillez régulièrement la pousse de vos légumes et n’hésitez pas à les rempoter s’ils se sentent à l’étroit. Il ne vous restera plus qu’à les assaisonner à votre goût lorsqu’ils seront bien mûrs.

Sans titre:Users:user:Desktop:terreau.jpg

Lancez-vous et apprenez à cultiver vos propres fruits et légumes !

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.