Jacques Chirac : ce que Paris lui doit

Décédé le 26 septembre dernier, Jacques Chirac aura été maire de Paris pendant 18 ans, Premier ministre 2 fois pendant 2 ans à chaque fois puis président de la République pendant 12 ans. Ces années à la tête de Paris et de la France lui ont permis d’apporter sa pierre à l’édifice dans la Ville lumière.

Paris, ville propre

Chirac oriente sa campagne de 1977 sur la propreté de Paris, avec, pour axe principal, le problème des déjections canines. Il embauche des éboueurs et fait repeindre les camions poubelles en vert. Des opérations de nettoyage sont menées en pleine journée. Pour se débarrasser des crottes de chiens, la moto-crotte est mise en circulation en 1982. Des agents équipés de motos aspirent les déjections. L’engin devient un must pour rendre les trottoirs parisiens plus propres. Aujourd’hui disparues, ces motos restent gravées dans l’histoire de Paris. Quelques années plus tôt, Chirac avait également créé les premières toilettes publiques payantes et les avait fait installer sur le bitume parisien.

Aménagement urbain parisien

Fait plutôt méconnu, Chirac est pourtant à l’origine des couloirs de bus parisiens. On peut retrouver des photos aux archives de la direction des voiries qui l’attestent. Il a également supprimé les contre-allées sur l’avenue des Champs-Elysées, ce qui a permis d’élargir les trottoirs et d’empêcher les voitures de stationner dans la zone.

En 1979, alors qu’il est maire de Paris, Jacques Chirac inaugure le Forum des Halles, projet assez contesté après dix années de « Trou des Halles ». Le nouveau centre commercial présente un design innovateur pour l’époque. Le projet a cependant été repensé de A à Z une quarantaine d’années plus tard. Chirac a également inauguré le RER à Châtelet-les-Halles.

La pyramide du Louvre a aussi bénéficié du soutien de Chirac.

Palais Omnisports de Paris Bercy

Chirac inaugure sa construction en 1984. La ville de Paris avait décidé d’installer un emblème du sport sur les ruines des anciennes halles de négociants de vin. Souvent appelé POPB, l’ensemble est aujourd’hui connu sous le nom d’AccorHotels Arena et accueille régulièrement manifestations sportives et concerts.

D’autres équipements sportifs ont vu le jour sous les mandats de Chirac, on peut noter, par exemple, la piscine de l’Aquaboulevard, inaugurée par Chirac en 1989 et plus grand centre aquatique d’Europe à l’époque.

La coulée verte

Dès la première année de son mandat, Jacques Chirac fait stopper le projet d’autoroute qui devait relier l’A10 au quartier de Montparnasse. On en retrouve aujourd’hui des traces : la rue Vercingétorix a été élargie puis transformée en coulée verte, endroit unique et insolite de Paris. Ce projet est à associé à la création du Viaduc des Arts.  La zone Paris-Vincennes est réaménagée dans les années 80, on détruit la gare de Bastille pour faire naître un opéra. Autour des rues Montgallet et Reuilly, des quartiers verts sont aménagés, pour réutiliser une partie de la ligne ferroviaire désormais désaffectée. Le projet de la Promenade plantée est mis en place et ravit encore aujourd’hui les Parisiens. Saviez-vous que la Coulée verte a inspiré New York pour sa High Line ?

Musée des Arts Premiers sur le quai Branly

Il s’agit d’une des réalisations majeures de Jacques Chirac en matière de culture. Le président a lancé le projet architectural et muséographique du Quai Branly dès son arrivée à l’Elysée en 1995. Il a suivi toutes les étapes  du projet et s’est rendu à maintes fois sur le chantier qui lui tenait à cœur. Chirac souhaitait que ce musée soit le symbole de la diversité des cultures et des arts. A l’occasion des dix ans du musée, en 2016, il a été rebaptisé Quai Branly-Jacques Chirac.

Des avancées sociales

La condition des seniors était chère à Chirac. Lors de son arrivée à la mairie de Paris, il met en place la distribution de boîtes de chocolats aux retraités les plus démunis, ces boîtes sont distribuées à Noël et chaque année.

Il soutient également le projet de création du Samu social à la demande de Xavier Emmanuelli en 1993. Ce dispositif d’urgence vient en aide aux personnes les plus démunies et apporte encore aujourd’hui son aide à de nombreuses personnes dans le besoin.

Si certaines choses n’existent plus aujourd’hui, Paris se souvient encore de plusieurs réalisations insufflées par Jacques Chirac.

Béatrix Benoist d’Anthenay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.